Accueil Cinéma             Acueil 30enscene             votre avis sur cette page

( cliquer ici pour voir un projet concernant les cinéastes amateurs de PROVINCE )  

voir aussi

l'écriture :

choix du sujet

aide à l'écriture

storyboard


le plan :

la taille des cadres

taille des cadres

cadrage

zoom / travelling

choix de la focale

prof. de champ



la scène :

180° et dialogue

géographie créatrice

d'un élément à l'autre

rencontre

depth of field


raccords :

droite / gauche

cas extrème

dans le mouvement :

règle des 30 degrés :

180° OK :


techniques :

base d'optique

éclairage de base

le son

        (note : cette page fonctionne bien avec Firefox et Chrome - mal ou pas du tout avec Internet Explorer)

        Règle des 30°

Si, filmant un sujet, nous multiplions les points de vue, tous les axes convergent sur lui. Il en résulte un certain nombre d'observations :

1 - Si deux axes présentent un écart angulaire trop faible (10° par exemple), le montage des deux plans qui correspondent donne une impression de piétinement - les espaces sont trop peu différents. Cependant, une grande différence d'échelle (par exemple un gros plan qui succède à un plan moyen) fait accepter ces images prises selon des axes trop rapprochés.

2 - De même, la succession de deux plans de même grosseur ne constitue pas une mutation suffisante. Faire suivre un plan américain et un plan rapproché est visuellement mieux accepté que faire suivre deux plans américains. Toutefois, le recours à la même échelle pour deux plans qui se succèdent est acceptable:
        a) Si le changement d'axe est brutal : par exemple, un écart de 145° présentant soudain de face une action qui était vue de trois quarts dos.
        b) Ou si le plan 1 ayant été cadré à hauteur normale, le plan 2 l'est en plongée, ou en contreplongée.

De ce qui précède découle une "loi" qui peut s'énoncer ainsi : tout changement de plan entraine un changement d'échelle et un changement d'axe; d'un axe au suivant, il est recommandé de respecter un écart angulaire d'au moins 30°.

A cette règle pratique s'adjoint la relation de réciprocité suivante : une grande différence d'échelle corrige un trop faible écart angulaire;
inversément, un brutal écart angulaire fait accepter la permanence de l'échelle.

(Extrait de "Moteur! Coupez!" de Philippe Durand Médiathèque Edilig 1988 ISBN:2-85601-190-X)

Il y a deux positions de caméras.
(cliquer le bouton "Changer de caméra/Raccord" pour passer de l'une à l'autre)

                               

voici quelques exemples :
    tailles et angles trop proches, impression de piétinement..
    angles voisins mais tailles différentes.
     tailles voisines mais angles différents

A vous de jouer : définissez un cadrage, puis l'autre :
Déplacez la caméra (rectange rouge ou vert) avec la souris afin d'obtenir la cadrage désiré sur l'écran.
Il est aussi possible de déplacer le point visé (petit cercle)
Ensuite, étudiez le raccord en permutant les caméras.

Echelle du plan de travail :