Accueil Cinéma             Acueil 30enscene             votre avis sur cette page
Voir quelques films tournés dans ce coin de France


voir aussi

l'écriture :

choix du sujet

aide à l'écriture

storyboard


le plan :

la taille des cadres

taille des cadres

cadrage

zoom / travelling

choix de la focale

prof. de champ



la scène :

180° et dialogue

géographie créatrice

d'un élément à l'autre

rencontre

depth of field


raccords :

droite / gauche

cas extrème

dans le mouvement :

règle des 30 degrés :

180° OK :


techniques :

base d'optique

éclairage de base

le son

        Planification : storyboard et plan de tournage (rapidement traduit de l'américain)

L'écriture d'un script n'est pas une tâche aisée.
Elle exige beaucoup de temps, de travail et de planification.
En fait, la planification est probablement le coeur et l'âme de la production.
Sans une bonne planification et une démarche correcte le meilleur script tombera à plat.

Il ya de nombreux aspects dans la planification d'une production, mais nous allons nous concentrer sur deux d'entre eux :
Le Storyboard
Votre premier outil de planification, le storyboard, est essentiellement une bande dessinée de votre production.
Il décrit tous les plans contenus dans le script.
Pensez-y comme au tournage de votre film sur papier plutôt qu'en vidéo.
Plan par plan, vous dessinez le script en décidant comment visualiser et composer chaque scène.

Pourquoi est-ce si important?
Parce que maintenant vous savez comment vos plans vont réagir ensemble.
Ni manque ni mauvais angle ne vous surprendront au moment du montage.
Vous vérifiez aussi que chaque scène est entièrement décrite.
Le storyboard vous permet d'optimiser votre temps et vos ressources sur le tournage.
Le storyboard vous aide à trouver des idées et à détecter les points faibles de vos scènes.



Dessinez
Avant de commencer le storyboard, étudiez en détail votre lieu de tournage.
Vous pouvez même utilisez un appareil photo pour photographier les angles possibles.
Cela vous donnera une meilleure idée de la façon de composer les plans sur papier.
L'appareil photo est aussi un excellent moyen de créer un storyboard de base.
Amenez un ami ou deux pour tenir lieu de comédiens et utilisez votre appareil photo pour enregistrer les angles et les positions.
En chargeant les photos sur ordinateur (dans PowerPoint par ex.) on peut les faire défiler et vérifier leur bon enchainement.

Bien que votre storyboard n'ambitionne pas d'être une oeuvre d'art, s'il respecte quelques conventions standard, il sera plus compréhensible pour les autres.
Les mouvements de caméra (zoom, travelling) sont indiqués par des cadres et des flêches.
Utilisez l'espace autour de chaque image pour préciser des détails tels que :
- la position de la caméra ("Incliner vers le haut")
- des notes du script ("Lucy danses autour de la voiture")



Notez également En gros, tout ce qui est nécessaire pour tourner la scène doit être décrit dans ces notes.

Le plan de tournage
Lorsque vous avez terminé le storyboard, passez à la planification de votre tournage.
Chaque scène de votre script peut nécessiter plusieurs angles de prise de vue.
Tourner dans l'ordre chronologique n'est probablement pas le meilleur choix... sauf si vous aimez déplacer votre caméra et modifier les éclairages.
Au contraire, tirez le maximum de chaque mise en place en rédigeant un autre outil de travail indispensable :
le plan de tournage.
En un mot, cette liste regroupe tous les plans à tourner ensemble de façon à avoir un planing de travail efficace.
Préparer la liste en parcourant le storyboard d'une scène et en notant les plans qui peuvent être filmés avec la même configuration.

Au tournage vous utiliserez la liste pour cocher les plans à mesure qu'ils seront filmés.

Un autre avantage de la liste de tournage est la création d'un calendrier.
Vous pouvez avoir une idée approximative du temps qu'il faudra pour filmer une scène en planifiant ses différentes configurations.
Il permet également à l'équipe de préparer en temps utile ce qui est nécessaire pour la suite.
Par exemple, en regardant la liste, ils peuvent voir qu'il ne reste que deux plans à tourner dans cette configuration, et qu'il est temps de commencer à préparer la configuration suivante.



La pratique
Si vous n'avez pas l'expérience du storyboard et de la liste de tournage, alors expérimentez vous-même :
Visionnez une scène d'un film sur un lecteur de DVD.
Gardez vore télécommande près de vous et mettez en pause toutes les quelques secondes, pour prendre en note les changements de position de la caméra et de cadrage et même du matériel utilisé (travelling, etc).
Puis sortez une feuille de storyboard vierge et dessinez quelques minutes de la scène que vous venez de visionner.
Complétez par des notes sur l'action et les mouvements de caméra.
Ensuite établissez une liste de tournage à partir de ce storyboard.
C'est beaucoup de travail, mais cela peut vous faire sentir combien la planification est nécessaire pour que votre production puisse décoller.

Eclairage, prise de vue, montage sont des bonnes choses à apprendre; mais ne négligez pas la compétence en planification.

A l'usage, cet investissement en temps et en énergie est tout aussi important que vos prouesses techniques.

télécharger une page story-board vierge pour l'imprimer


"The Perfect Plan: Storyboard and Shot List Creation" Julia Camenisch (producteur de vidéo indépendant et écrivain) VideoMaker